Spread the love

Qu’est-ce que l’Ho’oponopono ?

L’Ho’oponopono est une pratique ancestrale hawaïenne qui signifie « rétablir l’équilibre ». Cette pratique vise à guérir les souffrances et maladies physiques ou psychiques, notamment avec ce qu’on appelle « les quatre paroles qui guérissent ». A l’époque, l’Ho’oponopono se pratiquait en famille, guidé par un guérisseur, dans le but de purifier les mémoires et les énergies enclavées qui subsistaient dans un clan.

Les peuples bordant l’Océan Pacifique pensaient que les maladies étaient le résultat de comportements négatifs ou de tabous brisés. La pratique consistait à discuter des offenses et des actes blessants, intentionnels ou non, après une prière. Chaque personne est écoutée, puis, après de sincères repentirent, pardonnée.

 

L’Ho’oponopono moderne

Depuis plusieurs décennies, cette méthode Hawaïenne a refait surface de manière plus ou moins fidèle à la pratique ancestrale. Tantôt catholiquisée, puis remaniée, la méthode actuelle est, pour certaines grandes lignes, refusées des hawaïens. Cela n’enlève en rien les effets de cette pratique, comme l’atteste une étude menée en 2008 qui conclut une réduction significative de la rancœur sur le groupe étudié.

Le concept repose sur la répétition d’un mantra, les quatre paroles qui guérissent, en prenant entièrement la responsabilité de chaque chose qui arrivent dans notre vie, peu importe qui en est l’instigateur. En prenant la responsabilité de notre vie, nous prenons conscience de l’immensité de notre pouvoir de créateur de réalité, nous permettant ainsi de la changer à l’infini selon notre propre volonté.

 

Les quatre paroles qui guérissent

Vivi Cervera a créé un audio contenant l’explication du concept des quatre paroles qui guérissent, ainsi qu’une prière afin de nous aider à comprendre et à assimiler le mantra des quatre paroles qui guérissent : « Je suis désolé, pardonne-moi, merci, je t’aime ».

Voici la prière en question avec la vidéo qu’elle a créée il y a plusieurs années et qui n’est disponible que sur Dailymotion.

Divinité,

Circule à travers moi et apprends-moi à me pardonner d’avoir créé cette réalité douloureuse.

Apprends-moi à m’aimer et à ressentir de la gratitude pour le don de la vie, pour le cadeau de mon existence.

Divinité, je dépose en toi toutes les mémoires et émotions négatives qui sont arrivées jusqu’à moi, pour que tu les transmutes en lumière dans chaque être de ta création depuis le début de l’humanité, et qu’il en soit ainsi.

Pour nettoyer mon subconscient de toute la charge émotionnelle emmagasinée en lui, je prononce une ou plusieurs fois dans la journée les quatre paroles qui guérissent :

Je suis désolé ; pardonne-moi ; merci ; je t’aime.

Je me déclare être en paix avec toutes les personnes de la Terre avec lesquelles j’ai des dettes en suspens.

Je suis désolé ; pardonne-moi ; merci ; je t’aime.

Je libère tous ceux desquels j’ai cru recevoir du mal, des mauvais traitements, parce que simplement, ils me rendent ce que j’ai pu leur faire dans une autre vie, un autre temps.

Je suis désolé ; je te demande pardon ; merci ; je t’aime.

Même s’il m’est difficile de pardonner à quelqu’un, je suis celui ou celle qui demande pardon à ce quelqu’un, maintenant, pour cet instant, en ce temps.

Je suis désolé ; pardonne-moi ; merci ; je t’aime.

 

Pour cet espace sacré que j’habite quotidiennement et dans lequel je ne me sens pas à l’aise.

Je suis désolé ; pardonne-moi ; merci ; je t’aime.

Pour cette relation difficile dont je ne conserve que des mauvais souvenirs.

Je suis désolé ; pardonne-moi ; merci ; je t’aime.

Pour ce qui me déplaît de ma vie présente, de ma vie passée, de mon travail ou de mon entourage, Divinité, nettoie en moi ce qui contribue à mes manques.

Je suis désolé ; pardonne-moi ; merci ; je t’aime.

 

Si mon corps physique expérimente anxiété, préoccupation, culpabilité, peur, tristesse, nostalgie, douleur, je dis et je pense :
mes souvenirs, je les aime. Je suis heureux de l’opportunité de pouvoir vous libérer et m’en libérer.

Je suis désolé ; pardonne-moi ; merci ; je t’aime.

En cet instant, j’affirme que je t’aime. Je pense à ma santé émotionnelle et à celle de tous mes êtres aimés : je t’aime.

Pour mes besoins et pour apprendre à attendre sans anxiété, sans peur, je reconnais ici mes mémoires : je suis désolé, je t’aime.

Ma contribution pour la guérison de la Terre :

Terre-aimée qui es qui je suis,

Apprends-moi à me pardonner pour avoir créé la réalité que toi et moi vivons.

Apprends-moi à t’aimer et à ressentir de la gratitude pour le don de la vie qui croît à ta surface, pour le cadeau de mon existence, qui est aussi la tienne.

Divinité, nettoie en moi toutes les mémoires et émotions négatives qui sont parvenues jusqu’à moi, pour que tu les transmutes en lumière dans tous les êtres de la création qui habitent la terre depuis le début de l’humanité, et qu’il en soit ainsi.

 

Pour aller plus loin, je vous invite à lire la lettre de l’amour, qui comme les quatre paroles qui guérissent, vise à guérir les blessures de notre coeur pour nourrir un sentiment d’amour envers nous-même.

 


1 commentaire

Emotions pénibles - Comment les gérer ? - Be a Butterfly · 04/11/2017 à 10:19

[…] article qui pourrait vous intéresser : les quatre paroles qui guérissent, un mantra également utile pour accepter une émotion pénible et la laisser s’en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

c16dddb1f7080837e589772826bf3e14888888888888888888888
%d blogueurs aiment cette page :