Spread the love

Laissez-moi vous poser ces trois questions fondamentales :

  • Quelle est la personne la plus importante au monde ?
  • Quelle est l’action la plus importante au monde ?
  • Quel est le moment le plus important pour agir ?


Ces questions ne sont pas forcément évidentes mais j’aimerai que vous preniez un petit instant pour y réfléchir.

Voici l’histoire : un jeune roi venait d’accéder au trône d’un des plus grands empires existants. Il voulait devenir aussi bienveillant que son père, récemment décédé. Voilà pourquoi il passait sa journée à méditer et à ressasser ces trois questions fondamentales :

– Quelle est la personne la plus importante au monde ?
– Quelle est l’action la plus importante au monde ?
Quel est le moment le plus important pour agir ?

Il avait déjà interrogé ses courtisans et ses ministres, mais personne ne lui avait donné de réponses satisfaisantes. Il décida alors un jour de quitter son palais incognito, habillé comme n’importe lequel de ses sujets, de manière très discrète.

Après avoir longtemps marché, il se dit que pour trouver ce qu’il cherchait, le mieux était sans doute de plonger dans la vie trépidante de son peuple. Il se risqua donc dans la rues les plus malfamées de sa ville et entra dans une auberge. Là, ravi de découvrir le « franc parler » des personnes attablées, il prit le parti de louer une chambre.

Vers minuit, un grand vacarme à l’extérieur le réveilla en sursaut. Il sortit discrètement de sa chambre et observa. L’aubergiste, un tenancier à forte corpulence et d’un certain âge, marqué par la dureté de la vie, alla ouvrir la porte. Un homme couvert de sang surgit brusquement dans la nuit obscure et froide.

– Vite ! Aidez-moi ! Des hommes me poursuivent pour m’arrêter !
–  Ah ! Vite, va dans le cellier ! A l’intérieur, à gauche, il y a une trappe. Vous pourrez vous cacher et ensuite passer par là, de l’autre côté de la rue, sans que l’on vous voie…

Le roi était trop terrifié pour se rendormir. Peu après, il entendit à nouveau frapper violemment à la porte de l’auberge. Le pauvre tenancier avait à peine eu le temps de faire demi-tour que les représentants de l’ordre lui faisaient face, et le roi n’eut aucun mal à reconnaître sa garde personnelle…

Avez-vous vu passer quelqu’un ? demanda l’un des militaires à l’aubergiste.
Non ! Je n’ai rien vu, mais si vous voulez fouiller, je ne peux ni ne veux pas vous en empêcher…

Malgré leurs investigations, les gardes repartirent bredouille. L’aubergiste put enfin aller se coucher…

Quant au roi, impossible pour lui de trouver le sommeil. Il pensait en son for intérieur :

– Mes soldats, ici. On protège un voleur… Décidemment, à qui faire confiance dans ce royaume ?

Le lendemain, au petit-déjeuner, le roi demanda au tenancier de manière détachée :

– Cette nuit, que de bruits et de mouvements ! Vous savez, cela m’a réveillé et j’ai vu…
Vous avez vu quoi ?
L’homme ensanglanté que vous avez protégé ! Comment se fait-il que vous n’ayez pas eu peur d’aider ce gars alors qu’il était poursuivi par la garde royale ? Vous risquiez de terribles ennuis ! Votre vie était peut-être en jeu…
Monsieur, vous savez, avec notre roi réputé pour sa grande bienveillance, quand on a la conscience tranquille, on a aucune raison d’être effrayé par quelqu’un qui frappe à votre porte à minuit…
Mais… Malgré tout, je ne sais pas, on peut vous dénoncer, vous ne savez jamais à qui vous avez affaire ! Vous avez certainement aidé un misérable, puisqu’il est poursuivi par la garde. Pourquoi ne lui avez-vous-même pas demandé qui il était et ce qu’il avait fait ?

Le tenancier ria avec aplomb.

– C’est simple ! Dans ce monde, la personne la plus importante est celle qui a besoin de votre aide, là, juste devant vous. Alors l’action la plus importante, c’est de tendre la main. Et le moment le plus important, c’est tout de suite, maintenant. Plus tard les questions car demain, il sera trop tard !

Le roi n’en crut pas ses oreilles : les trois questions philosophiques qui le tourmentaient depuis si longtemps venaient de trouver leurs réponses.

 

 

Sources : Les trois importances, parabole du Mali. Tiré du livre « Contes à gratter pour découvrir la richesse de la vie » de Malek A. Boukerchi


1 commentaire

Partage - la nouvelle valeur émergente - Be a Butterfly · 30/11/2017 à 20:01

[…] Pour aller plus loin, répondez à ces trois questions fondamentales. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

221c1fc4f437f661f66bba3a3e59983e}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}
%d blogueurs aiment cette page :