Spread the love

L’importance de l’estime de soi

Savez-vous reconnaître votre valeur ? Si ce n’est pas le cas, vous feriez mieux de vous demander pourquoi. Voyez quelles sont vos valeurs et honorez-les ! Votre vie ne vous plait pas ? Comment pouvez-vous l’améliorer pour qu’elle corresponde à vos désirs ? Lorsque vous aurez une belle estime de vous-même, vous posséderez un facteur de paix précieux : la sagesse.

 

Cadeaux d’insultes

Cette histoire se passe près de Tokyo, au Japon. Un grand samouraï se consacrait à l’enseignement du bouddhisme zen aux jeunes. Malgré son grand âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

Un jour, un jeune guerrier arriva dans la ville. Cet homme impétueux était réputé pour son manque total de scrupules. Il était doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises par ses ennemis, et en avait fait le cœur de sa stratégie. Il attendait que ses interlocuteurs fassent le premier mouvement, puis contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair.

Le nouveau venu n’avait jamais perdu un seul combat. Comme il connaissait la réputation du samouraï, il comptait le vaincre et accroître sa gloire.

A la grande surprise de ses disciples, le sage accepta la joute proposée par l’impatient provocateur.

Ils se réunirent tous sur une place de la ville et l’effronté commença à insulter l’intrépide vieillard. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, le gratifia, ainsi que ses ancêtres, de toutes les offenses connues.

Cela dura des heures, mais le vieux resta impassible. A la tombée de la nuit, épuisé et déçu, le sinistre visiteur se retira. Les élèves du maître n’en revenaient pas d’avoir vu leur guide accepter autant d’humiliations et d’injures inacceptables, pour ne pas dire impardonnables ! Ils le questionnèrent immédiatement pour comprendre son attitude passive…

Le maître répondit à ses élèves avec sérénité.

– Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? demanda le samouraï.
– A celui qui a essayé de le donner, risqua l’un des apprentis.
– Exactement, et il en est de même pour l’envie, la haine, les insultes et les coups bas, commenta-t-il. Lorsque tous ces actes moralement dégradant ne sont pas acceptés, ils appartiennent toujours à celui qui les porte dans son cœur.

 

Pour résister à une telle humiliation, il est impératif de faire preuve de sagesse et d’avoir une bonne estime de soi. Peu importe ce que vous disent ou vous font les autres, si vous connaissez votre vraie valeur et ne vous laissez pas démonter, ils s’épuiseront et se blesseront seuls.

 

Un autre conte inspirant ? 

Source : Conte à gratter pour découvrir la richesse de la vie de Malek A. Boukerchi, parabole japonaise

 


1 commentaire

Pessimiste : est-ce être réaliste ? - Be a Butterfly · 25/11/2017 à 17:47

[…] Pour aller plus loin : un conte plein de sagesse sur l’estime de soi et sur sa valeur. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2f665967ae14d833063afe97e074df90;;;;;;;;;;;;;
%d blogueurs aiment cette page :