Spread the love

Qu’est-ce qu’un défi des 30 jours ?

Le défi des 30 jours est une pratique de plus en plus populaire consistant à faire une action pendant 30 jours. En moyenne, on considère qu’une notion devient acquise après une répétition de 21 jours. Le défi des 30 jours se base sur ce modèle. Il permet d’expérimenter de nouvelles choses avec, à la fin, un choix : soit continuer la pratique, parce que vous la trouvez bénéfique, soit l’arrêter avec la fierté d’avoir tenu un mois.
Pourtant, je sais que parfois l’idée de faire quelque chose de contraignant pendant 30 jours peut démotiver avant de commencer. Après tout, il y a tellement de contrainte dans notre vie, pourquoi en ajouter une de plus ! Pour notre bonheur et notre bien-être ? Pour certain, la perspective à se mettre au sport est d’avantage synonyme de douleurs et de souffrances physiques et psychiques plutôt que de perspectives positives pour notre santé, notre corps, notre cerveau et notre moral.
Parce que j’ai moi-même tenté plusieurs défis avant de les arrêter au bout d’une semaine, et que j’ai pourtant toujours l’envie de tester de nouvelles choses, je me suis créer un défi des 30 jours allégé : le jeu du dé.

Les règles :

Il s’agit pendant 30 jours de s’en remettre au pur hasard. Sur une feuille, inscrivez des objectifs que vous voulez tester qui sortent de votre ordinaire. Vous pouvez mettre des choses qui vous semblent difficiles, qui vous font sortir de votre zone de confort, et des choses plus faciles, que j’aime appeler les « petits cadeaux ». Ces choses que, d’ordinaire, vous ne prendriez pas forcément le temps de faire mais qui, en plus de vous faire du bien, vous donne le sourire lorsque vous tomberez sur ce numéro.
Voici quelques idées de défi que vous pouvez choisir. Bien sûr, vous pouvez absolument en choisir d’autres, c’est même conseillé ! L’important, c’est que ce soit ciblé sur des choses qui peuvent vous faire du bien et vous tiennent à cœur.

– Contacter un membre de la famille (que l’on n’a pas vu depuis longtemps)
– Contacter un ami (que l’on n’a pas vu depuis longtemps)
– Aller marcher juste pour le plaisir
– Aller boire un café dans un lieu inconnu
– Acheter ou emprunter un livre de développement personnel
– Faire 30 minutes de tri
– Manger végétarien, sans gluten ou sans lactose…
– Faire du sport en pleine nature
– Tirer une carte d’un jeu d’oracle de développement personnel
– Prendre RDV pour une séance de massage
– Aborder un inconnu
– Vous promenez pendant une journée avec une pancarte « free hugs »
– Pas de réseaux sociaux sur Internet
– Etc.

L’important, c’est que ce soit des objectifs réalisables, qui vous challenge un peu. A force de retomber plusieurs fois sur la même action dans le mois, vous réaliserez que vous lancer dans un vrai défi de 30 jours n’est peut-être pas aussi compliqué qu’il puisse paraître.

Les jokers

Il arrive qu’il y ait des jours où on ne soit pas motivé. On est malade, il pleut, une mauvaise nouvelle nous est tombée dessus… Dans le cas où votre défi du jour vous semble trop compliqué, vous avez le droit à deux jokers : relancer le dé. Cependant, si vous choisissez de relancer le dé deux fois, vous devrez augmenter la contrainte prévue. Par exemple, si vous aviez pris l’habitude de faire du sport en pleine nature pendant 10 minutes, augmenter à 30 minutes. Si vous tombez sur manger sans lactose, faites le pendant deux jours ! Mettez une contrainte qui corse sensiblement votre tâche, afin de vous dissuader d’utiliser vos jokers trop souvent.

Bien que le dé à 6 faces soit le plus célèbre, il en existe des différents. Pourquoi ne pas corser ou diversifier votre défi ?

Le bonus des rôlistes

Vous êtes un adepte du jeu de rôle sur papier ? Quelle chance ! Vous avez surement un dé à 10 ou 20 faces ? Vous pourrez ainsi choisir plus d’action et diversifié vos journées. Contrairement à un dé 6, un dé 20 à moins de chance de tomber deux jours de suite sur le même numéro. Profitez-en pour créer des journées uniques et mémorables en corsant vos défis !

Et après ?

Lorsque vous aurez terminez votre défi des 30 jours avec le dé, récapitulez les actions les plus facilement réalisables parmi les objectifs qui n’étaient pas « des petits cadeaux ». Avez-vous réalisé qu’une journée sans produit laitier n’étaient pas si compliquée ? Vous pensez que les quelques victoires où vous avez abordez des inconnus aident à travailler sur votre timidité maladive ?
Choisissez un objectif et travaillez dessus pendant 30 jours. Vous pouvez toujours continuer en parallèle le défi du dé si vous le souhaitez, mais votre priorité sera de passer à l’action avec un vrai défi des 30 jours, plus concret, qui apportera un vrai changement dans votre vie. Et puisque vous avez déjà réussi quelques petites victoires dans le mois, vous vous doutez bien que vous engager 30 jours dans un pari plus ambitieux, ce n’est pas si difficile, n’est-ce pas ?


1 commentaire

Méditation – 5 techniques pour débutant - Be a Butterfly · 06/11/2017 à 10:47

[…] Autre article : Vous avez du mal à vous y mettre malgré tout ? Pourquoi ne pas ajouter la méditation dans votre défi du dé ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

f238940583077c318a5aec04d2b59f79333333333333333333
%d blogueurs aiment cette page :